Sport17.fr > Actualités football > Une éclaircie signée Chailloleau
 
 

Promotion Honneur

Une éclaircie signée Chailloleau

0 commentaire
 

Jeudi 10 Novembre 2011

Une éclaircie signée Chailloleau
 
Une éclaircie signée Chailloleau

Avant la rencontre, seul un point séparait les deux équipes, en faveur des Niortais (4èmes). Avec beaucoup de vent et un terrain qui fuse, les conditions n'étaient malheureusement pas excellentes pour observer un bon match ce weekend à St Pierre d'Oléron.

Oléron joue avec le vent en 1ère mi-temps et c’est un gros avantage. L’équipe gagne les ballons hauts et domine sans réellement être dangereuse tandis que Niort accepte la domination pour procéder à des contre-attaques éclaires. Niort commence à récupérer des ballons très dangereux grâce à un engagement supérieur aux locaux coupables de nombreuses erreurs techniques. C'est à ce moment-là du match que Ludovic Chailloleau va signer un geste de génie. Il surprend tout le monde en enchainant un amortie poitrine et une volée instantanée à 35 mètres du but, qui vient se loger sous la barre du gardien, qui reste sans réaction (1-0).Un but exceptionnel. Après ce but, Niort se rapproche dangereusement du but de Clément Chauvin et sur une énième récupération de balle au milieu de terrain, le ballon est envoyé dans le dos de la défense, qui se fait prendre de vitesse (1-1). Quelques minutes plus, on prend les mêmes et on recommence mais la finition n’est pas là. La première mi-temps se finit sur ce score de 1 à 1, avec une domination territoriale pour Oléron, mais des contre-attaques fulgurantes des Niortais qui ont fait très mal aux locaux.

La physionomie de match change radicalement, avec des Deux-Sèvriens qui dominent et les Oléronais qui tentent les contre-attaques. Les deux équipes ont du mal. Les locaux sont meilleurs défensivement et font bloc mais les attaquants ne cherchent pas la profondeur dans le dos de la défense niortaise. Tandis que Niort joue beaucoup plus haut mais ne trouve plus d’espace ou manque trop souvent la dernière passe. Il y a beaucoup trop d’erreur technique de part et d’autre pour assister à un beau match. Les Niortais tentent leurs chances de loin mais c’est sur un corner qui passe nettement à côté que le stade a eu le plus peur. La seule grosse occasion de cette période interviendra dans les arrêts de jeu. Alors que tout le monde pensait finir comme cela, Anthony Gentilhomme envoie Grégory Blanchemanche seul au but, mais le buteur local croise trop sa frappe, et le ballon file au ras du poteau.

Le match, très pauvres techniquement, se finit sur ce score de parité 1 à 1. Une prestation due, espérons-le, aux mauvaises conditions climatiques. Seul moment à retenir, ce but sorti de nulle part de Ludovic Chailloleau.

football - Saint-Pierre-d'Oléron - Une éclaircie signée Chailloleau

Rédaction Sport 17
 
Ajouter un commentaire